Communiqués de presse

Conférence Solidar Tunisie sur la Transition énergétique en Tunisie

Le 15 décembre 2017, au lendemain de la conférence de l’OME et du Ministère de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables sur la transition énergétique sur la région de la méditerranée, la CDC a également été conviée à participer au panel de la conférence internationale organisée par Solidar Tunisie avec la participation et le soutien du bureau de la Vice-Présidence de la Commission de l’environnement, de la santé et de la sécurité alimentaire ainsi que M. Gilles Pargneaux, Rapporteur de la COP21 et la COP23 du Parlement Européen. Cette conférence est intitulée « Transition énergétique en Tunisie : Défis et opportunités pour l’Europe et pour la méditerranée ». Ainsi, la CDC avec ces deux participations successives a tenu à marquer son engagement irrévocable sur ce sujet.
 
L’allocution d’ouverture a été assurée par M. Riadh Mouakher, Ministre des Affaires locales et de l'environnement, son excellence M. Patrice Bergamini, Ambassadeur de l'Union Européenne en Tunisie, M. Karl Pincherelle, qui a représenté M. Gilles Pargniaux, Député Européen et Mme Lobna Jeribi, Présidente de Solidar Tunisie.
 
En présence des principaux acteurs de l'énergie en Tunisie et au niveau de la méditerranée ainsi que plusieurs députés de l'ARP, la conférence a été une occasion pour présenter l'étude de Solidar Tunisie intitulée « Transition énergétique en Tunisie, opportunités d’inclusion locale et de coopération régionale » et traitant les différents aspects juridiques régissant le secteur des énergies renouvelables ainsi que les dispositions fiscales les plus importantes. Cette étude a notamment abordé les objectifs stratégiques auxquels la Tunisie aspire et les solutions envisagées afin que la transition énergétique puisse attirer et assurer la continuité des investissements et renforcer la coopération et l'échange d'expériences entre la Tunisie et les pays méditerranéens.
 
Dr Boutheina Ben Yaghlane, Directrice Générale de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) a intervenu au premier panel intitulé « Transition énergétique en Tunisie, Défis et opportunités de la région » en insistant sur la tendance mondiale irréversible et l’obligation de la Tunisie de suivre cette cadence. Elle a notamment rappelé que dans notre NDC, la Tunisie s’est engagée sur une réduction de 41% de son intensité carbone en 2030 par rapport à 2010 et que cette transition constitue une opportunité pour l’économie nationale et non pas une contrainte en termes de croissance économique. En effet, la CDC en tant qu’investisseur public responsable soutenant les politiques de l’Etat, a inscrit le soutien à la transition énergétique parmi ses axes stratégiques. De plus, la CDC considère que l’économie verte recèle un potentiel de croissance durable et donc de création d’emplois important. D’ailleurs, la CDC intervient dans le domaine des énergies renouvelables soit via des investissements directs dans des grands projets d’infrastructure soit via des investissements indirects dans des FCPR pour financer des PME.
 
La Directrice Générale a également indiqué que les projets d’énergies renouvelables s’apprêtent convenablement à des montages en PPP, la CDC jouant le rôle de tiers de confiance va rapprocher les deux parties en exerçant un effet démonstratif fort et en allégeant le budget de l’Etat en engageant le secteur privé.
Elle a aussi déclaré qu’il est nécessaire d’opter pour une approche régionale pour réussir la transition énergétique étant donné la diversité des caractéristiques régionales tel que par exemple l’éolien dans le nord et le photovoltaïque dans le sud engendrant ainsi une source de dynamisation de la région d’implantation et de création de nouveaux emplois. Rappelant que l’une des missions principales de la CDC est le développement régional.
 
Elle a conclu que le fait d’opter pour une approche régionale pour réussir la transition énergétique nécessite au préalable.
 
 
 
15/12/2017